Clarifier la mission de l'entreprise


SOMMAIRE

1/ POURQUOI LA MISSION GLOBALE ?

2/ QU'EST CE QUE LA MISSION DE L'ENTREPRISE ?

3/ COMMENT IDENTIFIER LA MISSION ?

4/ COMMENT EXPRIMER LA MISSION ?

5/ COMMENR S'EN SERVIR DE LEVIER ?



Une politique claire ... " Avant la fin de cette décennie, un américain ira sur la lune et reviendra sur terre. " JF. Kennedy, 1962"


1/ POURQUOI LA MISSION GLOBALE ?

Parce que le point de départ de toute entreprise est la mission fondamentale de base sur laquelle elle s'appuye durablement. On ne peut faire l'impasse de cette réflexion qui se fait en se demandant tout simplement
- "qu'est-ce que nous faisons et pourquoi le faisons-nous ?"

2/ QU'EST CE LA MISSION DE L'ENTREPRISE ?

Les anglais parlent de "Mission statment" qui rappelle la vocation ou la finalité primordiale de l'entreprise sur lesquelles se justifient ses activités, son métier et son savoir-faire .

Deux attributions sont dévolues à la mission de l'entreprise.

- un rôle moteur dans la définition de la vision (perspectives) de l'entreprise dans la mesure où elle permet de caractériser la stratégie pour une définition fidèle au principe et style de l'entreprise et management qu'elle dégage.
Dans son énoncé, la mission de l'entreprise inclue le contexte du marché et le métier pour positionner l'entreprise.
- un rôle fédérateur en tant que ciment culturel permettant à l'entreprise d'agir en qualité d'unité collective.

La mission de l'entreprise résume en quelques mots le sens de ce qui se fait au quotidien au sein d'une entreprise donnée.

3/ COMMENT L'IDENTIFIER ?

Dans les entreprises industrielles les missions principales sont généralement évidentes : concevoir, produire, vendre…
Pour les entreprises de services c'est plus complexe en raison de la profusion de missions associées qu'il faut regrouper et synthétiser.

Cependant la question est plus complexe qu'elle n'y parait. En effet, où se situe la mission dans le tryptique que l'on retrouve dans toute entité qui empile l'entreprise en tant que telle, l'institution qu'elle forme et la marque commerciale qu'elle défend ?

Ces trois éléments sont inter-dépendants dans la mesure où l'entité réside dans l'univers du discours. Du coup, elle est contrainte d'assumer des positions dénonciation à son égard et d'endosser des images que le public, les clients, les média véhiculent et se font d'elle.

Qui énonce la mission ?
- l'entreprise ?
- l'institution ?
- la marque ?

Plusieurs moyens concourent à son identification.

Le premier consiste à consulter les éléments constitutifs de l'histoire de l'entreprise :
- les activités premières,
- les communications d'alors pour se faire connaitre,
- les discours des fondateurs
- les textes législatifs fondateurs.

On peut aussi se référer aux critères de recrutement sur la partie motivation qui spécifie les raisons qui motivent un postulant à intégrer la structure en question.

Les résultats issus des réfléxions préalables lors de la première phase de préparation du projet qualité peuvent utilement orienter ce débat.

On peut par la suite croiser les résultats de cette étude avec une redéfinition actualisée par la ligne dirigeante dans le cadre d'un comité de direction par exemple.

4/ COMMENT L'EXPRIMER ?

Une phrase suffit. Ce peut être tout simplement pour le cas d'Izoland par exemple.
"Servir de mémo qualité gratuit pour les internautes novices ou experts en marge et complément de ce qui se fait déjà dans ce domaine sur internet".

Chacun doit s'y retrouver dans cette formulation qui énonce l'évidence même de ce qui se fait dans l'entreprise.

Attention toute fois de veiller à ne pas tomber dans la généralité à outrance :
* la mission est parfois trop générale telle que " satisfaire nos clients ", " gagner de l'argent " et n'apporte rien qui vaille.
* La mission peut s'avérer incomplète " accomplir la stratégie du groupe ", " fabriquer et vendre des gondoles "
* Le périmètre de la mission n'est pas clairement défini par rapport aux missions des autres entités de l'organisation
* La vision est trop proche de celle des concurrents.
* La vision n'a pas d'horizon temporel.
* La formulation de la vision n'est pas compréhensible par les collaborateurs et ne permet pas son appropriation.
* la vision est seulement velléitaire " nous voulons être le leader "
* Il peut exister une confusion entre mission et vision.

5/ COMMENT S'EN SERVIR DE LEVIER ?

Selon la taille de l'entreprise ou la diversité de ses activités, la vocation générique ou générale voire globale peut se segmenter ou se décliner par la suite en missions spécifiques.

On identifie pour cela 3 types de services pour l'entreprise.

- les services,
- les prestations de base,
- les prestations primaires ou standard.